Local Attitude : une épicerie solidaire et participative mais ce n’est pas tout !

Initiative et groupe local de réflexion vers une SSA
  • Structure porteuse : Association - initiative et groupe local de réflexion vers une SSA
  • Territoire d’expérimentation : Bordeaux Nord
  • Contact :

    Nous sommes sur facebook, et par mail : coordination.localattitude@gmail.com

  • Partenaires :

    Le Centre social de Grand-Parc, le Foyer fraternel, le Centre d’animation…
    L’association VRAC et d’autres associations autour de la solidarité alimentaire
    Les collectivités, dont la Mairie, le Département et la Région.
    Des fondations et fonds de dotation
    Des bailleurs sociaux
    Des mécènes, des entreprises à but lucratif
    Des élus de collectivités, des élus syndicaux, des élus politiques…

  • Adresse : 5 Rue Étienne Huyard, 33300 Bordeaux, France Nouvelle-Aquitaine

Description des activités

EpiC’tout kesako ? Une épicerie solidaire et participative portée par l’association Local’attitude. Elle fonctionne grâce à l’implication de nombreux bénévoles. Elle propose un principe de réciprocité, prend des chèques alimentaires permettant de faire ses courses à moitié prix, accueille, oriente et accompagne des personnes en difficulté.

Local’attitude c’est aussi plus que ça : un projet de jardin partagé collectif, un frigo solidaire « 0 gaspi », des ateliers cuisine et des animations….

Au départ itinérante EpiC’tout est aujourd’hui bien ancrée entre les barres HLM du quartier du Grand Parc à Bordeaux.

Le fonctionnement

Les principes de départ sont
« Non stigmatisation, Participation et Mixité sociale »

Nicolas perrat – animateur à EpiC’Tout

Comme dans n’importe quelle épicerie vous pouvez rentrer pour faire vos courses puis passer en caisse mais il y a quelques particularités:

Première particularité: Certains consommateurs qui viennent sont orientés par des travailleurs sociaux de structures diverses (CCAS, MDS, …), ou par le centre social culturel voisin (GP inten6t) et payent au moyen d’un chèque chargé sur une carte. Au passage en caisse la moitié du montant est payé par le client, l’autre moitié est déduite de la carte. Une personne accompagnée peut bénéficier d’un cycle de 3 chèques. Pour une personne seule cela représente environ 30€ par mois.

Seconde particularité: Nous appliquons le principe de réciprocité. C’est à dire que vous pouvez venir faire des services bénévoles dans l’épicerie. A chaque fois vous notez vos heures. A la fin du mois on fait le bilan et vous avez accès à 30% de réduction sur vos achats, dans la limite du nombre d’heure que vous avez faites.

Comment est calculée la réciprocité ?

1 heure = 2 €

1 heure = 4 € (si vous êtes orienté)

La démocratie

Dans l’épicerie, tout le monde à son mot à dire. Pour prendre part aux décisions il faut participer aux différents groupes de l’organigramme. Ensuite, un référent – et un suppléant – par groupe est membre du conseil collégial. Les décisions sont prises au consensus, ou au consentement.

Pour améliorer les fonctionnements démocratiques nous sommes accompagnés par l’IFAID dans le cadre d’un Dispositif local d’accompagnement.

Et pour celles et ceux qui n’ont pas le temps de s’impliquer dans ces groupes, il y a un « Cahier de suggestion » pour quand même participer et proposer ses idées !

Les financements

L’association est financée par :

  • le chiffre d’affaire de l’épicerie (pour les salaires et les loyers)
  • des subventions obtenues dans le cadre d’appels à projet

Historique du projet

Ce projet expérimental et social est parti en 2016 d’habitantes, de travailleurs sociaux et de militants souhaitant améliorer les conditions de vie, l’alimentation et la santé des habitants de Bordeaux Nord. Nous nous sommes intéressés au système de protection sociale, et à un système qui permettrait à chaque cotisant, personne et famille de pouvoir mieux consommer, notamment des produits locaux ou régionaux, issus de circuits-courts et permettant aux agriculteurs de France de mieux vivre. Nous valorisons les agricultures alternatives. Nous avons aussi des produits issus de l’agriculture conventionnelle parce que nous souhaitons d’abord que nos produits soient accessibles au plus grand nombre sans être gratuits par respect de la dignité humaine et du travail agricole. Peu à peu, nous allons vers la théorisation et vers un plaidoyer local, politique, nourris de nos résultats, échanges et expériences. Ce projet social et économique est porté par les habitants des quartiers Nord, ancré localement sur un territoire complexe, au service de tous ! Pour, avec et par les habitants.

Perspectives envisagées

Développer un parcours, circuit et réseau de solidarité alimentaire, en lien avec des circuits-courts alimentaires, locaux, départementaux, régionaux.
Permettre à plus de populations et familles d’avoir accès à une alimentation plus saine, équilibrée, diversifiée, locale, sans discriminer.
Mettre en place avec les collectivités, les administrations régionales, les organismes de gestion, les chambres consulaires un système original et efficace qui sera à améliorer au fil des années.
Développer un jardin partagé collectif dans le parc derrière l’épicerie, en partenariat avec le CCAS et la mairie.

Et la SSA ? Nous souhaitons aller vers une réflexion sur la sécurité sociale de l’alimentation, et surtout sur une pratique réflexive et appliquée au niveau local, grâce notamment à nos chèques et au parcours que nous mettons en place, avec des partenaires. Nous souhaitons échanger avec d’autres structures associatives ou coopératives en France qui testent ce nouveau type de dispositif de protection sociale, faire du partage d’expériences, mettre si possible en place une coopération, échanger, partager…

A propos de la structure porteuse

Nous sommes une association créée par les habitants de Bordeaux Nord en 2016 afin de rendre plus accessible une alimentation saine, locale et de qualité. Nous regroupons environ 500 adhérents, en 2021 environ 80 bénévoles actifs, deux Volontaires en Service civique, deux salariés, des sympathisants, des mécènes…